mardi, juillet 23, 2024
Google search engine
AccueilPolitiqueKongo central : Grâce Bilolo entre le marteau et l'enclume, obligé de...

Kongo central : Grâce Bilolo entre le marteau et l’enclume, obligé de gérer 7 courants avant la sortie de son Gouvernement. Va-t-il s’en sortir ? (Tribune de Raphaël Ngoma)

Elu le 29 Avril 2024 comme 32è Gouverneur de la province du Kongo central, anciennement appelée Bas-Congo (depuis 1962) à l’âge de 36 ans, Grâce Nkuanga Masuangi Bilolo a non seulement connu une tribulation judiciaire avant son investiture par le Chef de l’Etat, mais s’attend aussi à gérer une lourde charge ne correspondant pas à son jeune âge.

l’Actuel Chef de l’exécutif provincial du Kongo central s’attend à gérer une chapelet des personnes à satisfaire réparti en 7 courants ou groupe que voici :

✓ La hiérarchie de son Regroupement politique AVC et Alliés et son Mentor Excellence Didier Budimbu en particulier qui n’admettra aucun échec après avoir tout donner pour lui.
✓ Le groupe des mentors secondaires (composé des Honorable Déo Nkusu, Fabrice Puela et Modero Nsimba) qui ont joint le Camp et se sont alignés derrière Bidimbu pour donner de la forme au combat qui devrait aboutir au départ du Dr Guy Bandu.
✓Le groupe des 23 élus provinciaux qui ont voté pour lui le 29 Avril 2024. Ils sont des artisans qui lui ont donné la victoire et l’ont accompagné jusqu’à la fin de lutte. Chacun cherche une place de choix dans le prochain gouvernement qui aura 10 ministères et probablement 5 commissariats selon une source.
Que feront ceux qui ne seront pas servis dès l’annonce du premier gouvernement BILOLO ? Ça sera sans doute le début de la frustration.
✓ Dans le groupe de 16 ayant voté pour Guy Bandu existe aussi des Députés expérimentés et compétents, capable de donner satisfaction dans plusieurs secteurs du gouvernement, nous citons les Honorables Pierre Kabangu, Gylain Panzu, Jean Malongo, Cerlin Gonda et autres figures. Il sera très dangereux s’ils restent à l’Assemblée provinciale, car dans l’opposition, ils sont capables de jouer au déséquilibre du Gouvernement provincial, en actionnant des contrôles parlementaires qui peuvent être fatales à tout moment.
D’une autre part se trouve l’honorable Jean Kimboko Ndombasi, l’unique élu ayant donné une seule voix à l’honorable Robert Niondo qui peut aussi jouer un rôle utile dans l’entourage du nouveau Gouverneur. Cet ancien Dircaba au Ministère National du Tourisme sous Modero Nsimba et ancien conseiller du Gouverneur sous Atou Matubuana possède également un potentiel et de la valeur ajoutée. Sera t-il disponible lui qui est resté silencieux depuis l’échec de leurs ticket avec le philanthrope Rober Niondo Toko ?
✓ Les Tshelois (Clan et Famille) auront aussi à exercer leurs influences sur leurs fils biologique (tuidi bayombi).
✓ Les jeunes qui ont accompagné sa victoire sont aussi à la quête des postes. Ils ont été égalemeint au front médiatiquement et stratégiquement, nous citons Martin Solo, Jules Tsumbu, Murphy Lutete, Le Blanc Nkongo, et autres.
✓ Les anciens élus de la dernière législature veulent aussi occuper une place de choix. Nous citons à titre d’exemple les Honorables Thomas Mundele, Ndamba Musunda, Made Lubela et autres.

Entre temps, le Chef de l’Etat, champion de la masculine positive a donné une place de choix aux femmes dans son Gouvernement. Est-ce que ça sera une priorité pour Grâce BILOLO ?
La province regorge plusieurs femmes de valeur qui peuvent aussi impacter dans leur travail quotidien. Qu’est-ce qui va arriver et qui sera de la partie ?

Un dépassement de soi, le sens d’écoute et une vision large doublé d’un accompagnement de son Excellence Didier Bidimbu, renforcé par les aînés de première heure (Déo, Puela Modero et autres valeurs de la province) feront en sorte que l’actuel représentant de Félix Tshisekedi au Kongo central se démarque de ses prédécesseurs, car toute la population du Kongo Central lui fait confiance et attend impatiemment un changement venant de sa part.

Aux côtés de Guy Bandu, il a appris beaucoup de choses et connaissant ses erreurs, avec un peu de volonté, au vu des moyens que la province dispose, il est capable de surprendre en terme des résultats.

Raphaël Ngoma

ARTICLES SIMILAIRE

LES PLUS LU